Blog

Yomeva participe à Startup Weekend

startup weekend

Neuf élèves de l’École polytechnique regroupés au sein du Cabinet Start-up lancent un Startup Weekend du 7 au 9 mars 2014 dans les locaux de l’École.

Durant ce weekend, les développeurs de Yomeva intégrerons l’équipe d’Optimiam et développeront une plateforme web et mobile qui permettra de luter contre le gaspillage alimentaire !

Startup Weekend est une organisation internationale qui promeut l’entrepreneuriat à travers le monde par l’organisation de week-ends éponymes : plus de 1000 week-ends ont déjà eu lieu dans près de 500 villes.

Un Startup Weekend représente avant tout un exercice d’entrepreneuriat : construire en groupe une start-up viable – de la conception du produit au business-plan – en 54 heures, dans une ambiance de travail intensive et conviviale.

Lors du Startup Weekend de Polytechnique, dont les inscriptions ouvrent le 31 janvier, les 125 participants attendus viendront de tous les horizons : étudiants issus d’écoles d’ingénieur, de design, de commerce ou d’informatique, mais aussi entrepreneurs ou simples curieux. Ils vien-dront découvrir la démarche de création d’entreprise et pourront rencontrer d’éventuels parte-naires de long terme. Certains d’entre eux auront déjà des idées de start-up et viendront les présenter aux autres, lesquels se joindront alors au projet qui les intéresse.

Tout au long du weekend, des entrepreneurs expérimentés, des investisseurs, des spécialistes du business plan et des juristes spécialisés passeront d’une équipe à l’autre pour les coacher, les guider et leur transmettre leur savoir-faire.

Lors des présentations finales ouvertes au grand public le dimanche 9 mars à 17h, les projets seront exposés devant le jury qui choisira les lauréats du week-end. Jacques Biot, Président de l’École Polytechnique, annoncera les gagnants, leur remettra leur prix et prononce-ra un discours avant le cocktail de clôture ouvert à tous, réunissant notamment les mentors, le jury et les participants.
Au delà du simple exercice, certaines équipes pourront continuer leur travail et créer par la suite de vraies entreprises.

Leave a Reply